Lundi 28 septembre 2020

Reconnaître Dieu à l’œuvre (2 Corinthiens 10,12-18)


Lire le texte

Paul poursuit sa défense. Pour lui, sa recommandation, c’est la foi des Corinthiens. C’est lui qui a atteint Corinthe en premier pour y annoncer l’Evangile. Il n’est donc pas possible de lui reprocher de profiter du travail des autres. Paul tient à semer sur un terrain vierge. Il considère que c’est sa mission. Son désir semble être de poursuivre l’annonce de l’Evangile au-delà de Corinthe. Ce débat à Corinthe m’interroge sur le rapport que nous avons avec les personnes qui ont joué un rôle important dans notre cheminement de foi. Quel rapport avons-nous avec nos modèles de foi? Parfois, nous les admirons et les idéalisons. Parfois, ils nous déçoivent plus tard. L’important, c’est de regarder au-delà des personnes, de construire sa foi sur le Christ lui-même au-delà de ses témoins qui ont leurs forces et leurs faiblesses. La fierté, c’est être témoin de l’action de Dieu, nous dit Paul. Cela m’interroge sur la manière dont je parle de mon Eglise ou de ma foi. Parfois, je mets en avant mes succès. Je me compare aux autres ou j’imagine que le succès dépend de mes qualités humaines. Je suis appelé à mettre ce que j’ai de meilleur au service de Dieu, mais d’abord à être témoin de ce qui me dépasse: une rencontre réussie, un moment de grâce dans le partage, de la confiance vécue avec quelqu’un. Est-ce que je sais y reconnaître l’action de Dieu?

Patrick Schlüter

Prière: O Dieu, ouvre mon regard à ton œuvre en moi et autour de moi. Aide-moi à me réjouir de chaque signe de ta présence!  

Référence biblique : 2 Corinthiens 10, 12 - 18

Commentaire du 29.09.2020
Commentaire du 27.09.2020